La consécration au Cœur immaculé de Marie pour que Dieu nous fasse miséricorde en cette heure de calamité!

Publié Monday le 24 August, 2020

Panique concernant le pseudo-COVID-19, masques, vaccins empoisonnés obligatoires contenant de l'aluminium et peut-être pire, crise économique, familles déchirées, enfances détruites, enfants tués par avortement, impuretés, féminisme destructeur de familles, État totalitaire, etc. etc.

Nous vivons actuellement une période de souffrance sans précédent dans l'histoire de l'humanité, et les choses ne vont que de pire en pire. L'opposition à la dictature sanitaire, représentée principalement par les lanceurs d'alertes vedettes sur Youtube, ne pourra pas nous prémunir du désastre car Dieu est ignoré! La cause profonde de nos malheurs est notre rejet (indifférence) de Dieu et de ses commandements. Pour retrouver la paix, il nous est nécessaire de faire ce que Dieu nous a demandé par l'intermédiaire de sa Mère à Fatima. Ce que Dieu nous demande pour retrouver la paix, c'est de consacrer nos familles au Cœur immaculé de Marie. Alors, même si tout s'écroulait autour de nous, nous pourrions avoir bon espoir que nos familles soient prémunies du désastre matériel qui concerne seulement cette vie, sinon plus important encore, nous aurions l'assurance qu'elles soient prémunies du désastre spirituel qui concerne l'éternité.

Une prière spéciale de consécration au Cœur immaculé de Marie a été recommandée par le pape Pie XII en 1942 pour prier Dieu de faire cesser la deuxième guerre mondiale. Le pape Pie XII a fait davantage que recommander la récitation de cette prière, il a ordonné qu'on la récite au moins une fois par année. Cet ordre nous a été donné lors de l'institution en 1954 de la fête de Marie Reine du monde. Très rarement le pape nous ordonne pareille chose! Savez-vous que nous avons jusqu'à ce jour cette obligation? (voir ce livre à la page 63) Je crois que peu de catholiques le savent. Cependant, il est à noter que la consécration peut se faire avec une autre prière particulière. Ce n'est que la consécration au Coeur immaculé en tant que telle qui est obligatoire, et cela peu importe la prière particulière utilisée (la prière doit cependant être approuvée). 

Cette prière recommandée en 1942 a obtenu la fin de la deuxième guerre mondiale trois années plus tard (d'après soeur Lucie la voyante de Fatima), mais nous pouvons croire que si davantage de catholiques avaient écouté le pape en la récitant pieusement (et chaque jour!), la guerre se serait terminée bien plus tôt. La consécration au Cœur immaculé de Marie a également obtenu à ce que le Portugal ne soit pas entraîné dans le conflit de la deuxième guerre mondiale (documenté dans la série "Toute la vérité sur Fatima" du frère Michel de la Sainte Trinité). Cette prière de consécration est donc très puissante sur le Cœur de Jésus. Un autre exemple frappant est lors de l'explosion de la bombe atomique à Hiroshima (Japon); une maison (et ses habitants dont le Père Hubert F. Schiffer, SJ) au centre de la conflagration a été miraculeusement protégée, grâce à la consécration au Cœur immaculé de Marie. Nos propres familles pourraient donc être protégées de la même façon dans les calamités présentes, même si tout s'écroulait autour de nous. Notre situation étant désespérée, il ne nous reste à tous que ce recours, pour toutes nos familles. Bien sûr, cette consécration implique que nous récitions ensuite pieusement notre chapelet chaque jour, et que nous soyions fidèles aux commandements de Dieu.

 

Au premier coup d’œil, il peut sembler que les paroles de cette prière ne concernent que l'époque de la deuxième guerre mondiale. Une lecture plus attentive nous fera découvrir qu'il n'en est rien. En effet, cette prière de consécration semble avoir été composée pour nos besoins d'aujourd'hui. On peut y voir des références à l'avortement, au féminisme, aux états totalitaires, à la conversion des juifs, des musulmans, des franc-maçons, à la demande de l'élection d'un véritable pape, etc. Les termes de cette belle prière de consécration sont assez généraux pour sous-entendre tous les besoins que nous avons aujourd'hui!

Le pape Pie XII a accordé une indulgence partielle de 3 ans aux fidèles qui récitent avec piété cet acte de consécration et, de plus, une indulgence plénière, à gagner une fois par mois, aux conditions habituelles (voir catéchisme), à ceux qui l'auront récité chaque jour durant le mois. Si vous ne savez pas ce qu'est véritablement une indulgence, veuillez vous référer au catéchisme populaire de l'abbé Spirago à la page 518.

Il serait certainement très méritoire d'apprendre cette prière par cœur pour la réciter chaque jour. Pour ma part dans ma récitation, j'omets uniquement la phrase entre parenthèses "peut-être aujourd'hui cachée et réservée pour des jours meilleurs" parce qu'elle est la seule qui ne me semble plus être d'actualité. Cette partie de la prière fait référence à la Russie, au temps de la dictature communiste. Ce sont en effet les peuples de Russie qui honorent particulièrement la Vierge en vénérant son icône. Les peuples schismatiques de Russie ne sont pas revenus à ce jour à l'unité catholique. Notre demande pour leur retour à l'unité catholique est donc toujours d'actualité, et présuppose l'élection d'un véritable pape nécessaire à la satisfaction de cette demande. Cela serait effectivement un véritable miracle. Rien n'est impossible à Dieu.

Reine du Très Saint Rosaire, secours des chrétiens, refuge du genre humain, victorieuse de toutes les batailles de Dieu, nous voici prosternés, suppliants au pied de votre trône, assurés d'obtenir miséricorde et de recevoir les grâces, l'aide opportune et la protection dans les calamités présentes, non en vertu de nos mérites dont nous ne saurions nous prévaloir, mais uniquement par l'effet de l'immense bonté de votre Cœur maternel.

C'est à vous, c'est à votre Cœur immaculé qu'en cette heure tragique de l'histoire humaine, nous nous confions et nous nous consacrons, non seulement en union avec la sainte Église, Corps mystique de votre Jésus, qui souffre et verse son sang en tant de lieux, est en proie aux tribulations de tant de manières, mais aussi en union avec le monde entier, déchiré par de farouches discordes, embrasé d'un incendie de haine et victime de sa propre iniquité.

Laissez-vous toucher par tant de ruines matérielles et morales ; par tant de douleurs, tant d'angoisses de pères et de mères, d'époux, de frères, d'enfants innocents ; par tant de vies fauchées dans la fleur de l'âge ; par tant de corps déchiquetés dans l'horrible carnage ; par tant d'âmes torturées et agonisantes, par tant d'autres en péril de se perdre éternellement.

Ô Mère de miséricorde, obtenez-nous de Dieu la paix! et surtout les grâces qui peuvent en un instant convertir le cœur des hommes, ces grâces qui préparent, concilient, assurent la paix! Reine de la paix, priez pour nous et donnez au monde en guerre la paix après laquelle les peuples soupirent, la paix dans la vérité, dans la justice, dans la charité du Christ. Donnez-lui la paix des armes et la paix des âmes, afin que dans la tranquillité de l'ordre s'étende le règne de Dieu.

Accordez votre protection aux infidèles et à tous ceux qui gisent encore dans les ombres de la mort ; donnez-leur la paix et faites que se lève pour eux le soleil de la vérité et qu'ils puissent avec nous, devant l'unique Sauveur du monde, répéter: « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté » (Luc, II, 14).

Aux peuples séparés par l'erreur ou par la discorde, et particulièrement à ceux qui professent pour vous une singulière dévotion et chez lesquels il n'y avait pas de maison qui n'honorât votre vénérable icône (peut-être aujourd'hui cachée et réservée pour des jours meilleurs), donnez la paix et reconduisez-les à l'unique bercail du Christ, sous l'unique et vrai Pasteur.

Obtenez à la sainte Église de Dieu une paix et une liberté complètes ; arrêtez les débordements du déluge néo-païen ; développez dans le cœur des fidèles l'amour de la pureté, la pratique de la vie chrétienne et le zèle apostolique, afin que le peuple des serviteurs de Dieu augmente en mérites et en nombre.

Enfin, de même qu'au Cœur de votre Fils Jésus furent consacrés l'Église et le genre humain tout entier, afin que, toutes leurs espérances étant placées en lui, il devînt pour eux signe et gage de victoire et de salut, ainsi et pour toujours nous nous consacrons à vous, à votre Cœur immaculé, ô notre Mère et Reine du monde ; pour que votre amour et votre protection hâtent le triomphe du règne de Dieu et que toutes les nations, en paix entre elles et avec Dieu, vous proclament bienheureuse et entonnent avec vous d'une extrémité du monde à l'autre, l'éternel Magnificat de gloire, d'amour, de reconnaissance au Cœur de Jésus, en qui seul elles peuvent trouver la Vérité, la Vie et la Paix.

Version imprimable en PDF (et ODT) de cette prière de consécration.
Il est inclus de plus une autre excellente prière de consécration par saint Louis-Marie Grignon de Monfort
que l'on retrouve dans ce magnifique livre disponible gratuitement (et que l'on peut acheter en version papier).