Le sédévacantisme n’est pas ma position

Un bon ami m’a fait part de sa crainte que je sois devenu sédévacantiste, c’est-à-dire que je proclame publiquement que le siège de Saint Pierre est vacant, et que nous sommes donc dans l’attente de l’élection d’un nouveau pape par les cardinaux.  Ce n’est pas ma position actuelle, puisque je crois qu’il y a présentement un pape.  Mon problème est que je ne sais pas qui est le pape entre Jorge Mario Bergoglio et Benoit XVI, quoique je crois que les probabilités soient plus grandes que le pape soit toujours Benoit XVI malgré son abdication (pour des raisons déjà mentionnées).  C’est pourquoi je nomme uniquement Benoit XVI avec son nom de pape, car ainsi je crains moins de faire erreur.

Donc ma position est une position de confusion, et j’en suis conscient.  Je n’ai aucune autorité pour trancher cette question pour les autres. Je ne peux avoir qu’une opinion personnelle.  Mais je dois tout de même suivre ma conscience d’après mon opinion personnelle, et en conscience, je ne peux nommer Jorge Mario Bergoglio « Saint Père ».  Si quelqu’un le nomme « Saint Père », je n’en ferai pas un sujet de discorde ; qu’il suive sa propre conscience. Bien sûr, il reste que que nous sommes tous responsables devant Dieu de chercher la vérité pour éclairer notre conscience.

Il est important de noter qu’au Moyen Âge, lorsqu’il y avait plusieurs anti-papes, les Saints eux-mêmes n’étaient pas en accord sur l’identité du vrai pape.  Cela ne les a pas empêché d’être sauvés de l’enfer et d’aller au ciel.  Le point est qu’ils n’ont pas fait de cette question un sujet de discorde.  Donc, dans une situation comme la nôtre, l’important est de se concentrer sur l’essentiel : la Foi, l’Espérance et la Charité. C’est pour cette raison que j’ai réédité le catéchisme de Spirago et d’autres livres.

Pour en finir avec le sujet du sédévacantisme, je vous réfère à cet article qui vient de paraître.  J’adhère entièrement aux explications de ce prêtre. J’ai moi-même beaucoup de sympathie pour les sédévacantistes.  Je les vois comme des enfants choqués par les graves abus de leurs parents.  À ce propos, l’article en question donne une bonne analogie.

Un fait indéniable pour moi est que Jorge Mario Bergoglio répand du poison dans toute l’Église, et c’est pourquoi je met en garde ceux qui visitent mon site de ne rien écouter des paroles trompeuses de cet homme.  Cela explique les fortes expressions que j’ai utilisées à cet effet (Satan, etc.).  Toutefois, ces avertissements ne doivent pas être une cause de scandale et ne justifient aucunement le rejet de la Foi et du dogme de la Papauté.  Au contraire, cela est une belle occasion pour grandir dans la Foi.  Tout ce qui se passe actuellement a été prophétisé depuis des siècles.  N’est-ce pas merveilleux et rassurant?  Les livres de Soeur de la Nativité pourront vous en convaincre.  Vous n’en serez que davantage édifié, et vous constaterez l’importance de l’Office de la Papauté pour le salut des âmes (ce sujet est traité parmi beaucoup d’autres).  Ceux qui évitent de voir la réalité en face sont conduits vers le protestantisme, et à considérer l’Office Pétrinien comme ayant peu d’importance.  Ce n’est apparemment pas ce que croit le démon quand nous voyons ce qu’il manigance à Rome et ce qui en résulte dans l’Église.  En effet, c’est une erreur de minimiser l’Office Pétrinien et c’est entre autre chose pour mettre en garde contre cette erreur que j’ai publié les livres de Soeur de la Nativité.  Ces livres contiennent des miracles de l’omniscience de Dieu.   C’est une forme de miracle qui est expliquée dans le catéchisme de Spirago.

Prions et faisons des sacrifices pour le Saint Père!  Imitons en cela les enfants de Fatima …

Laisser un commentaire

Classé sous Uncategorized

Laisser un commentaire